Actualités

Crise du Covid19, une conduite accélérée de changements à pérenniser ?

Quelques éléments de réflexion pendant cette crise du Covid19, à l’occasion d’un webinaire animé pour la fédération des Offices de Tourisme de Bretagne le 10 avril 2020.

J’y ai abordé les enjeux humains et relationnels de la crise actuelle pour les organisations et aussi l’innovation et la conduite du changement liées aux nouveaux usages d’outils numériques qui se sont accélérés en quelques semaines.

Partager sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A l’occasion d’un webinaire organisé par la fédération des Offices de Tourisme de Bretagne  que j’ai animé le 10 avril dernier, je suis revenu sur quelques enjeux et opportunités que je vois dans cette crise du Covid19 pour les organisations qui avaient les moyens, et la volonté, de les mettre en oeuvre.

J’ai toujours été un peu gêné par la célèbre approche de conduite du changement de John Kotter. En effet, celle-ci pose comme point de départ au changement l’instauration d’un sentiment d’urgence. Pour autant, cette crise a prouvé combien ce sentiment d’urgence pouvait accélérer le changement dans les organisations, et donner en partie raison à cette approche. Qui en effet n’a pas entendu, ces dernières semaines, notamment dans le domaine des usages du numérique, que certaines organisations avaient fait des bonds de “géant” en quelques jours ? et ainsi rattrapé des années de stagnation ?

Il y aura un avant et un après Covid19 pour les enjeux de transformations numérique et organisationnelle.

Nous pouvons par exemple citer le télétravail et la collaboration via des outils numériques. Beaucoup d’organisations se posaient encore des questions au mois de mars de cette année sur ces deux sujets. Deux mois plus tard, l’enjeu est de savoir comment organiser et pérenniser ces “nouvelles” façon de travailler. Nous sommes passés en quelques semaines du “sentiment d’urgence” aux enjeux de faire du changement “la nouvelle norme”. La boucle de Kotter a été bouclée à une vitesse assez incroyable.

D’un autre côté, les entreprises qui étaient déjà prêtes à ces changements avant la crise, ont pu utiliser au maximum ce temps de confinement pour aller encore plus loin, et préparer l’après, voire le futur “avant”…

Pour les autres, se posent désormais des questions d’accompagnement des changements culturels et managériaux que ces nouveaux usages et comportements au travail vont susciter. Et aussi de s’assurer que la vitesse avec laquelle le changement a eu lieu ne laisse pas trop de personnes sur le “bord du chemin”.

Deux mois de confinement auront ainsi prouvé à quel point le numérique est devenu une évidence pour soutenir le travail des organisations. Parallèlement cette épreuve que nous traversons tous nous amène à nous interroger voire repenser nos relations humaines en dehors et au sein des organisations.

A la sortie du confinement, il va falloir plus que jamais mettre l’écoute et l’expression de chacun au centre des échanges interpersonnels. En effet il sera urgent prendre le temps de redémarrer, consolider voire recréer un sentiment d’appartenance, partager voire redéfinir le sens des organisations. Et une fois ce travail de coopération mis en oeuvre, il faudra retrouver de l’efficacité et passer en mode projet, répondre à notre besoin de voir les projets avancer et se réaliser, sans perdre de vue notre besoin de richesse et d’échanges interpersonnels que le confinement aura mis en exergue.

Lien vers le webinaire du 10 avril 2020 Talk Management

Vous souhaitez me contacter ?Il n'y a pas de mauvaise question. N'hésitez pas !